Comment ne pas influencer son pendule ?

comment ne pas influencer le pendule divinatoire

Vous venez d’acheter un pendule ou de concevoir votre propre pendule artisanal et vous vous interrogez sur votre possibilité à influencer votre pendule et ses réponses. Vous avez raison. Vous êtes au bon endroit pour que nous en discutions.

Le pendule est un outil divinatoire très facile et que tout le monde peut manier sans aucune difficulté. Cet objet est donc devenu très utilisé. Mais comme tout, il faut un mode d’emploi pour bien cerner cet outil divinatoire et mieux l’appréhender.

Rappelons-le, le pendule divinatoire est un outil issu de la radiesthésie. La radiesthésie est une science qui a pour but l’étude des ondes tout autour de nous et que nous ne percevons pas à l’œil nu. Le pendule devient alors un outil précieux pour traduire les ondes que nous ne percevons pas en une réponse claire et limpide oui/non/peut-être.

Comme nous tenons notre pendule dans la main, il est possible que notre corps puisse par des micro mouvements induire une réponse plutôt qu’une autre. Il faut donc être prudent et s’en prémunir.

Ne pas utiliser son pendule en cas d’émotion trop intense pour ne pas l’influencer

Pour manier le pendule, vous devez être dans de bonnes conditions. Voyez une championne olympique. Si elle est trop fatiguée, trop énervée, trop dans le mood, sa prestation s’en fera sentir immédiatement. Pour vous, c’est exactement pareil.

Ainsi, si vous êtes trop contrarié, fatigué, épuisé, nerveux (ou autre émotion négative) n’utilisez pas le pendule. Vous finirez par influencer sa réponse. Vous pourriez être encore plus contrarié par la réponse, surtout si elle ne vous convient pas.

Vous ne devez utiliser le pendule que si vous êtes dans un bon état d’esprit et où vous êtes capable par ailleurs de faire le vide en vous. Si ces conditions ne sont pas réunies, alors attendez un jour meilleur.

La réponse du pendule divinatoire est claire pour votre avenir. Alors surtout ne venez pas la parasiter avec vos émotions qui vous troublent et ne vous permettent pas de lire l’avenir sereinement.

Comment lutter contre un état d’esprit négatif ?

Acceptez l’émotion en vous, vous permettra en tout premier lieu de pouvoir mieux l’assimiler et donc de mieux l’appréhender. Voyez votre émotion comme un nuage. Ne cherchez pas à la contrôler ou à vous focaliser dessus en espérant qu’elle parte immédiatement. Elle ne quittera les lieux que quand vous serez en capacité de la digérer. Regardez donc votre émotion passer comme un nuage. Le vent souffle et la fera passer naturellement.

Si vraiment vous n’arrivez pas à lutter contre un état d’esprit négatif, faites une autre activité (comme du sport pour mieux vous défouler!). Ensuite, quand vous vous sentirez plus détendu, vous pourrez retenter le pendule.

N’utilisez jamais le pendule si vous n’êtes pas dans de bonnes conditions. Quand bien même une personne vous met la pression parce qu’elle veut obtenir sa réponse. Ce qui compte, c’est que la réponse soit la plus fiable possible, non ? Alors si vous ne le sentez pas, ne le faites pas. La personne comprendra (ou pas). Si elle ne comprend pas, c’est que simplement elle ne devait pas obtenir la réponse par vous. Il n’y a rien d’autre à penser.

Savoir faire le vide en soi ou méditer

Nous l’avons vu rapidement ci-dessus : le besoin de pouvoir faire le vide en soi. Parce qu’il est important de vous connecter avec votre pendule pour bien lire sa réponse, vous devez être en capacité d’isoler vos propres pensées. Ainsi, quand vous maniez le pendule, vous devez faire abstraction de vos pensées.

Pour ça, il faut que vous soyez dans un état d’esprit serein, apaisé, et où vous pouvez ne penser qu’à la question qui vous habite.

Pour que cet état d’esprit soit favorisé, nous vous conseillons de vous tourner vers la méditation. La méditation vous aidera à apaiser votre mental, à être présent et à savoir faire abstraction de tout ce qui vous entoure.

Pour ça, pensez aussi au cadre : pas de distraction, pas de bruit, pas de lumière trop intense, pas de tenue qui vous comprime non plus… N’hésitez pas à brûler un peu d’encens si vous en avez envie, tout ce qui peut vous apaiser est justement à utiliser et à favoriser pour votre bien-être.

Comment faire le vide en soi pour ne pas influencer son pendule ?

Méditer s’apprend. On ne devient pas un maître de la méditation en 3 jours. Vous pourrez lire tous les livres du monde, si vous ne faites pas l’expérience, vous n’y arriverez pas. Alors, prenez votre temps, posez-vous lors d’un moment propice, faites le calme en vous et laissez votre mental au vestiaire. Vous avez besoin de prendre ce temps rien que pour vous et la détente peut advenir en bout de course.

Plus vous méditerez, plus vite vous serez en capacité d’induire un état d’esprit méditatif et donc de pouvoir manier le pendule plus facilement. L’expérience est la plus grande des alliées pour vous aider à ne pas influencer son pendule.

Ne cherchez pas à répondre avant le pendule

N’oubliez pas, c’est le pendule qui doit répondre et non vous de prime abord. Il est donc difficile de ne pas avoir une réponse toute faite ou de deviner en amont la réponse du pendule. Vous n’êtes qu’un simple instrument qui va indiquer la réponse du pendule. On ne vous demande pas votre réponse, on vous demande la réponse du pendule.

Alors, pensez simplement à l’intitulé de la question. Ne donnez pas votre avis. Restez concentré sur la question que vous posez. Ensuite, dans un état d’esprit neutre, vous aurez la réponse à votre question.

Il va de soi que si vous êtes impliqué de suite dans la question, il vous sera difficile de faire preuve de cette fameuse neutralité. Car bien souvent, on a envie bien souvent que ça soit positif pour nous (réussir son examen, tomber enceinte, trouver du travail, trouver l’amour…). Alors, si vous n’êtes pas capable de trouver cette neutralité nécessaire, ne posez pas la question. Vous risqueriez hautement d’influencer la réponse.

Quand on utilise le pendule, il faut être prêt à avoir des réponses qui ne nous plaisent pas forcément…

Conseils pour ne pas induire une réponse

Ne poser simplement pas une question où vous êtes impliqué émotionnellement ou pour laquelle une réponse pourrait induire un véritable cataclysme. Si vous utilisez le pendule c’est que vous devez être prêt à être confronté à des réponses qui ne vous conviennent pas.

Alors, si vous êtes prêt à tout entendre, vous pouvez y aller. Si la peur vous freine ou si vous ne le sentez simplement pas, ne le faites pas : rien ne vous force.

Car il n’y a rien de plus terrible que d’avoir une réponse à laquelle nous ne sommes pas prêt de nous confronter. De toute façon, si vous posez votre question et que vous êtes trop impliqué, votre corps ou votre mental feront obstacle et vous donneront la réponse que vous attendez. Mais qui sera le plus à blâmer ? Vous qui avez utilisé un pendule pour qu’il vous donne la réponse qu’il attendait ou vous qui n’avez simplement pas respecté une éthique saine ?

Si vraiment vous souhaitez une réponse, alors demandez à une personne qualifiée de faire le travail pour vous. Vous aurez alors votre réponse tout en restant “débarrassé” de la charge affective de votre question.

Ne pas bouger votre avant-bras

L’autre possibilité induite est votre propre position. Car la position que vous tenez peut avoir un impact sur les oscillations du pendule.

Il convient donc d’adopter une posture qui ne perturbera pas le mouvement du pendule qui sera alors plus libre d’aller vers un côté plutôt qu’un autre.

Ça paraît bête mais on ne le répètera pas suffisamment assez.

Pour que votre bras et votre avant-bras soient dans les meilleures conditions possibles, je vous conseille de poser votre coude sur une table où vous avez suffisamment d’aisance, de place disponible pour que les oscillations du pendule soient plus claires et non freinées par un verre, un pot de stylo…

Dites-vous bien que quoi qu’il en soit, il est impossible d’avoir un avant-bras complètement figé. Vous ne pouvez pas éliminer complètement tous les mouvements de votre corps : seulement, vous pouvez éliminer certains mouvements parasites facilement par votre simple posture.

Comment bien tenir son pendule divinatoire

Evitez de vous tenir debout. Evitez également si vous n’êtes pas dans une position confortable.

Posez votre coude sur une surface plane et où vous avez de l’espace. Tenez votre pendule dans une position où vous vous sentez bien. Laissez le pendule pendre tranquillement. Il va faire connaissance d’abord avec l’environnement qui est devenu le sien. Ensuite, quand vous vous sentirez prêt et lui aussi, demandez-lui le sens du oui, du non et du peut-être. Puis, posez votre question claire.

Conclusion

En somme, oui, il est difficile de ne pas influencer un pendule. Les principaux obstacles sont souvent notre mental, notre inconscient et notre posture. Une fois éliminés ces obstacles, vous aurez plus de chance de ne pas influencer votre pendule. Maintenant, vous saurez répondre facilement à la question “Comment ne pas influencer son pendule ?”.
Plus les conditions seront favorables, plus les réponses du pendule seront fiables. Et pour ça, rien ne vaut l’expérience : plus vous allez vous entraîner, meilleures seront vos chances de réussite.

Néanmoins, n’hésitez pas à coupler votre pendule divinatoire avec un autre outil divinatoire pour avoir une réponse plus élaborée. En effet, le pendule répondra à un simple oui/non/peut-être. Seulement, un support divinatoire (Oracle de Belline, Oracle Bleu, Tarot de Marseille, Tarot Chinois) pourra développer sa réponse et vous donner plus de conseils, d’éléments d’informations… La réponse sera alors plus fournie pour mieux comprendre la situation.

Laisser un commentaire