Le retour de l’être aimé : comment récupérer son ex ?

Rare sont les personnes qui peuvent dire qu’elles n’ont jamais connu la rupture et la souffrance qui s’y ajoute en bonus. Avec cette impression tenace de ne plus savoir quoi faire ni penser nous voulons uniquement que la situation cesse et que la souffrance disparaisse. A tort, on croit qu’en faisant revenir l’être aimé, toute souffrance aura cessé et nos tourments ne nous chevilleront plus. Alors, que je baigne ou non dans la magie, conscient.e ou non conscient.e du danger, je n’écoute que ma souffrance et je peux décider de faire appel à ces forces ne voyant que cette issue. Si vous lisez d’ailleurs ces lignes c’est que vous aussi vous pouvez être à ce point de bascule : à vous demander comment faire pour obtenir le retour de l’être aimé ?

retour être aimé

L’amour est un vaste domaine, fait de confiance, de respect, d’équilibre, de partage, de compromis. Mais, quand rien ne va plus, la complainte du « les jeux sont faits rien ne va plus » ne signifie pas nécessairement que le hasard fera bien les choses. Alors, quand la rupture devient réelle, on a alors tendance à vouloir se venger, ou à vouloir contrôler les choses et à réécrire son destin.

Nous n’avons pas à juger de ces personnes qui agissent de la sorte. Nous n’avons pas non plus à leur faire la morale. Nous sommes tous des grandes personnes et devons être responsables. Par contre, nous pouvons expliquer les raisons objectives et les risques encourus à solliciter un mage, un marabout ou à faire soi-même un rituel magique pour faire revenir la personne que l’on aime encore. A quoi je m’expose en faisant appel à des forces magiques ? Qu’est-ce que je provoque ? N’est-il pas plus “prudent” de demander à une voyante ou une médium si son ex va revenir ?

Voyons ensemble quels risques peuvent advenir en faisant un rituel de retour de l’être aimé.

Faire appel à des forces maléfiques “extérieures”

Je choisis alors soit un marabout qui me promet le retour de l’être aimé en 15 jours (ou même moins), soit je fais moi-même le rituel, mais dans les deux cas, les forces invoquées auront le même impact.

Je m’expose à plusieurs choses. Première chose, je fais un choix purement égoïste (mais qu’on pense être salvateur sur le moment) et je prive l’autre de sa liberté. Pire, je vais même à l’encontre de son libre arbitre. Car, je pars du postulat qu’en faisant revenir mon amoureux ou mon amoureuse je serai plus heureuse. Mais, si ça avait été l’inverse ? Si c’était vous qui quittiez, auriez-vous aimé être retenu contre votre gré ? Est-ce qu’au bout d’un moment, en regardant votre partenaire droit dans les yeux, vous auriez continué à assumer votre geste ?

Faire revenir l’être aimé consiste à forcer l’autre à rester avec vous. Quand bien même il n’a plus de sentiments pour vous… Aimer quelqu’un suppose aussi de laisser partir cette personne si son bonheur est ailleurs. On peut aimer sans faire souffrir l’autre, sans l’étouffer. Aimer l’autre c’est vouloir son bonheur avant le nôtre même s’il va à notre encontre. Non ?

Le choc retour comme conséquence à la magie

En utilisant la magie, je m’expose au choc retour. Au quoi ? Au choc retour je vous disais… En faisant appel à la magie, vous faites le pari qu’en sollicitant des énergies vous serez à nouveau heureux/heureuse.

Le duo marabout et consultant

A chaque problème son entité. Par exemple, dans le cas d’un rituel amoureux, vous pouvez demander l’intervention de la déesse de l’amour (Aphrodite, Vénus…). En le faisant seul, vous vous exposez seul au choc retour. Si vous faites appel à une tierce personne, vous serez deux sur les bancs des accusés. A la rigueur, l’apprenti magicien sera rémunéré pour son travail, et, généralement, connaissant la pratique, les codes et les règles, il aura moins de mal à gérer les énergies qu’il a invoqué. Mais, si vous êtes seul, et pire, vous n’y connaissez rien, comment gérer des énergies que vous ne connaissez même pas ?

Les coûts financiers

Vous noterez par ailleurs que vous avez vraiment de tous les tarifs pour un tel “envoûtement”. Un prix plus élevé que la “concurrence” ne dit pas pour autant que l’efficacité sera plus au rendez-vous…

Chaque intervention a un coût. Vous allez avoir des dettes… Et chaque énergie dépensée vous sera facturée au compte double. Le coup de bambou vous reviendra cher.

Conséquences d’un rituel magique

Quelle conséquence par exemple ? C’est simple. Une personne non formée ne saura pas se défaire des conséquences diverses de l’utilisation de ces forces, c’est ce que je vous disais plus haut. C’est comme si demain je vous projette en Corée du Nord, si vous n’êtes pas Coréen, impossible pour vous de communiquer ni de comprendre quoi que ce soit… La magie est un langage avec des codes à respecter. Si vous faites appel à la magie, vous utilisez des codes. Si vous n’êtes pas initié, vous vous retrouverez à solliciter des énergies que vous ne connaissez ni d’Eve ni d’Adam. C’est là que commence les problèmes. En utilisant de telles pratiques et en sollicitant des forces divines inconnues, le coût est encore plus salé. C’est à ce moment-là qu’adviennent les problèmes.

Est-ce que faire revenir l’être aimé au risque de voir sa santé se détériorer, perdre son emploi, avoir la poisse et j’en passe, en vaut vraiment la peine ? Il y a toujours de fâcheuses conséquences à de tels actes. On ne demande pas l’intervention de forces invisibles extérieures sans en payer l’addition déjà auprès du marabouteur, du mage, bref de l’intermédiaire…

On ne fait pas appel aux forces invisibles sans savoir à quoi vous vous exposez, sans connaître le « mode d’emploi ». En y allant à l’aveugle, vous risquez de retrouver la vue qui vous brûlera les rétines…Pire, vous ne pourrez pas brandir la carte “je suis innocent.et je ne savais pas à quoi je m’exposais”. En pratiquant c’est comme si vous signez un contrat moral. L’échange d’argent dans un rituel c’est l’acceptation des petites clauses. Généralement, les “intermédiaires” vous expliquent les conséquences possibles, comme quand vous prenez un traitement médical… Il est très rare que les personnes lisent la notice des médicaments pour connaître les effets secondaires probables, ce qui ne les empêche nullement de prendre leur traitement, se reposant uniquement sur la voie du sage, du médecin… Attention, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : je ne compare nullement le travail des médecins qui ont une qualification reconnue, un diplôme, à des marabouts, guérisseurs et cie… Je disais donc qu’en prenant mon traitement, j’accepte les potentiels effets secondaires. Donc, pour la magie, en acceptant de faire un rituel soi-même ou en demandant à un autre de le faire, vous dites donc que vous êtes prêt à en assumer les conséquences. Toutes les conséquences.

Réécrire son Destin

En refusant la rupture vous décidez de réécrire votre Destin. Donc, vous vous mettez en position où vous réécrivez votre propre histoire. Vous n’êtes alors plus un simple humain faillible, vous dépassez votre fonction première. Vous prenez votre gomme et décidez alors de gommer tout ce qui vous contrarie.

Et si tout simplement « ce qui devait arriver arriva » ? Peut-être qu’une autre personne vous attend ailleurs. Peut-être que vous serez plus heureux ou heureuse avec elle… Ne dit-on pas que toute chose a une fin ? Si fin il y a, fatalement cela implique qu’un renouveau adviendra. Au printemps succède l’été.

Dépendre de la magie ou la magie comme un échange de services ?

Si je commence à faire appel à la magie pour retrouver l’être aimé, pourquoi ne pas non plus faire de la magie pour gagner plus d’argent ? Qui n’en rêve pas ? Dans ce cas, je peux même décider, pourquoi pas, d’être populaire sur les réseaux sociaux et ainsi de suite…

Permettez-moi ce raccourci entre la magie et la chirurgie esthétique qui finalement repose aussi sur un échange de services, sauf que là, le praticien est qualifié ! En chirurgie esthétique, je peux décider de tout me refaire faire (ou une partie du corps) parce que ce que la nature m’a donné ne me convient pas, mais, comme pour la magie, je dois payer de ma propre poche. Dans les deux cas, je suis responsable de mes actions qui auront une répercussion. La seule différence c’est que la chirurgie esthétique peut aider à gommer un complexe. Comme la magie. Elle peut me rendre plus beau, plus séduisant, plus populaire… Mais, si je décide de me refaire une partie du corps, rien ne me garantit que je ne vais pas complexer à un autre endroit ou bien, même, je peux penser que l’opération guérira mon manque de confiance. Pour la magie, c’est pareil. Je peux y faire appel, mais ça ne me sauvera pas de mes complexes. Je peux même croire que je peux être aidée par le Destin et je deviens spectateur de ma vie. A tout problème son rituel magique ?

Pour continuer notre comparaison gardez en tête qu’il y a bien des limites aussi bien en chirurgie esthétique comme en magie.

Refuser la réalité

En refusant la rupture et en souhaitant faire appel à des forces extérieures vous refusez un état de fait. Vous vous voilez la face. Vous ne pouvez pas accepter la frustration, la réalité. La solution consisterait sinon à gommer la réalité et à basculer dans la folie mais je vous conseille de garder votre santé psychique…

Je disais donc qu’en refusant la rupture, vous vous mettez seul.e en difficulté, vous refusez de voir la réalité comme elle est. Pour continuer notre parallèle avec la chirurgie esthétique, c’est comme si vous désiriez mesurer 1m75 pour concurrencer Christina Cordula alors que vous mesurez 1m50 les bras levés. Vous savez que la réalité vous en empêche mais vous persistez. A quoi bon ? A part vous fracturer les os pour grapiller quelques centimètres, vous ne pourrez jamais gagner 20 centimètres. Alors, en rompant, pourquoi refuser la réalité et admettre qu’il y a un Game Over ? Pourquoi nourrir de la colère, de la rancoeur envers une personne qui a finalement admis qu’elle ne pouvait pas continuer de la sorte ? Elle aurait pu rester avec vous mais ça aurait été de rester dans un mensonge… Parfois, il vaut mieux se séparer quand l’amour n’est plus là pour ne pas laisser l’autre espérer en vain, pour ne plus avoir à se supporter, pour ne plus être des colocataires simplement.

Malgré ces premières conséquences explicitées, vous vous décidez quand même à le faire. Après tout, certaines personnes comprennent que le feu brûle quand elles mettent leur main sur la plaque chauffante…

Je vais quand même vous expliquer les “codes” de la magie, histoire de connaître comment ce monde fonctionne.

Faire un rituel de magie pour l’être aimé

Avant de parler de rituel, il est indispensable de parler de la magie. Il y a différentes écoles. Celle qui dit qu’il y a une magie blanche et une magie noire tandis que l’autre parle uniquement de magie sans coloration. J’ai tendance à penser que la magie n’a pas de couleur. Donc, que même si vous faites appel à une divinité de l’amour, vous ne ferez pas de magie rose. De mon point de vue, la magie rose fushia, bleue, arc-en-ciel, fluo, blanc cassé, ça n’existe pas. Peu importe la couleur que vous voulez y mettre. Ce qui compte c’est votre intention, la figure divine que vous invoquez… L’intention n’a pas de couleur.

Si malgré tout cela, vous pensez sincèrement que la magie est le seul remède, alors faites attention. Vous trouverez sur Internet moultes rituels en tapant sur votre cher moteur de recherche. Il suffit de taper “Comment faire un rituel de magie pour le retour de l’être aimé” et vous verrez une liste de sites hallucinante. Vous y verrez ainsi la liste des ingrédients à fournir pour effectuer votre rituel en lien aussi avec la position de la Lune. Il est clair que vous ne trouverez pas tous les ingrédients au Carrefour du coin, mais sur Internet vous pourrez vous approvisionner sur des espaces dédiés. Soyez uniquement vigilant sur le prix et la politique de retours si nécessaire. Faites jouer la concurrence et vérifiez que les produits sont de qualité. N’hésitez pas à consulter les avis des boutiques spécialisées pour vous faire une idée du sérieux du site.

Il ne vous restera alors plus qu’à faire votre rituel et à voir si les résultats seront là. Mais est-ce que ça vous permettra d’être finalement vraiment plus heureux ? N’êtes-vous pas dépendant de votre partenaire ? Ne pouvez-vous pas trouver d’autres solutions alternatives concrètes et réelles pour récupérer votre ex ?

Et si justement, nous nous penchions plutôt sur le noeud du problème pour trouver des solutions plus concrètes, moins dangereuses et plus salutaires à tout point de vue ?

Des conseils pour comprendre pourquoi il m’a quitté ou pourquoi elle est partie

Pour une personne quittée s’ouvre deux voies : celle qui refuse cet état de fait et l’autre qui simplement accepte. Il ne s’agit pas nécessairement de se résigner, d’abandonner ou de baisser les bras. Il s’agit simplement d’accepter cet état, voire même de le comprendre. La relation amoureuse est une danse à deux… Dans de nombreux cas, la rupture vient signifier que l’un des deux partenaires (ou même les deux) ne se supportent plus et qu’il est temps de mettre de la distance. La rupture devient alors momentanée ou définitive. Mais en tout cas, elle nous donne fatalement à réfléchir. Alors, comment accepter ? En essayant de se remettre en question, de comprendre, de tirer les conclusions et de rebondir vers un ailleurs meilleur, en prenant votre temps.

Faire un arrêt sur image

Prenez le temps de réfléchir. Rien ne presse. Il est bien dit qu’en prenant une décision trop hâtive vous risquez de le regretter. Il est certain que vous retrouvez parfois dans un état de détresse le plus total on serait prêt à accepter n’importe quoi venant de n’importe qui. Pire, on serait même prêt à revenir sur nos principes, à être tenté de se lancer dans la magie pensant que c’est le seul remède. C’est trompeur. Notamment parce que les charlatans profitent nettement plus facilement des personnes dans la détresse parce qu’elles sont prêtes à gober n’importe quoi et à débourser des sommes astronomiques… C’est malheureux à dire mais certains n’hésitent pas à vous ponctionner votre argent alors même que vous êtes dans une situation de détresse, de fragilité. Ca ne leur pose aucun problème métaphysique.

Alors, au lieu d’y aller tête baissée prenez le temps de mûrir votre réflexion. N’achetez pas immédiatement un service, car là, il n’y a pas de “droit de rétractation”. Le marabouteur ne peut pas vous faire un rituel de retour de l’être aimé pour l’annuler 7 jours après. Ce qui est fait est fait.

Prendre du recul

Certains médiums vous déconseilleront par exemple de vous lancer dans un tirage si vous ne prenez pas le recul suffisant. En effet, misons que votre ex conjoint ne revienne pas, que risquez de vous faire ? Aucun médium ne peut vous garantir des résultats à 100% tout comme un marabout ne peut pas vous garantir le retour de l’être aimé. A partir du moment où une tierce personne est inclue, il est difficile de faire des pronostics. Mais, mettons, on vous dit que vous allez le retrouver. N’allez-vous pas compter les jours ? N’allez-vous pas précipiter les choses en étant tellement sûre que le message divinatoire se concrétisera ? Après tout, le médium vous l’a bien dit… C’est en pensant qu’on va gagner à coup sûr qu’on prend vraiment le risque de se tromper. L’excès de confiance n’est jamais positif.

Personnellement, dans ma pratique, j’invite toujours mon consultant à prendre la juste distance et à considérer que notre avenir n’est jamais figé dans le marbre. Tout peut évoluer. On peut changer un message divinatoire si on change de comportement. Mettons, si je demande à un tirage de cartes pour savoir si mon ex va revenir, et que le message est pessimiste, je peux au contraire décider de modifier mon comportement en le contactant, en provoquant une discussion franche et sereine plutôt que de me terrer dans mon coin. Vous me suivez ?

Consulter un professionnel

Quand, par contre, tout espoir est perdu, et même si c’est difficile pour vous, il faut faire votre deuil ou faire appel à des professionnels pour être aidé. Il est toujours plus sage de se tourner vers des thérapeutes de couple quand la menace de rupture plane ou vers des psychologues pour essayer de comprendre ce qui se joue.

Par exemple, certaines personnes quittées tombent dans l’obsession et peuvent carrément harceler voire épier leur ex. Elles peuvent alors bombarder de SMS, appeler jour et nuit, se rendre sur le lieu d’habitation ou sur le lieu de travail de leur ex, lui rendre la vie impossible. Encore une fois, ne jugeons pas. Abandonné par son partenaire de vie, on peut péter un câble et basculer dans l’obsession. Dans ces cas, il faut être vigilant, car, quand bien même notre ex nous aimait, il peut lui aussi être irrité par le caractère harcelant et venir déposer plainte au commissariat… Et là, les ennuis judiciaires peuvent advenir. Là, nul marabout ou voyant ne pourra rien faire pour être au-dessus des lois et vous mettre à l’abri des poursuites judiciaires à votre encontre !

Quand la rupture devient salutaire

Heureusement, tout n’est pas perdu. Car, parfois, la rupture devient salutaire. A ce moment, oui, il est possible de récupérer son ex. Prendre de la distance est toujours important, pour faire le point sur sa vie, ses besoins, ses attentes… Quand, parfois, la vie nous semble aller trop vite, ou que les petites manies de l’autre qui nous faisaient craquer au premier regard deviennent ce qui nous irrite le plus, se quitter pour mieux se retrouver devient nécessaire, parfois même plus que vital ! On apprend alors à se redécouvrir, à se reséduire, à retrouver les petits papillons dans le ventre et les yeux qui pétillent à la simple évocation de son prénom.

Le quotidien, la routine, les chaussettes qui traînent, mais aussi les enfants sont de vrais tue-l’amour. On se met alors à moins aimer son partenaire de vie, à moins y prêter attention, à espacer les cadeaux (voire même à ne plus en faire que pour les grandes occasions et encore!), à péter au lit, à roter à table, à être moins tendre, voire même à ne plus avoir de relation sexuelle. Certains indicateurs ne trompent pas quant à l’usure du couple. On devient alors plus tenté par un collègue, un partenaire, le prof de sport de son enfant, le voisin de palier et j’en passe. On commence à laisser traîner ses yeux, à retirer son alliance, à rentrer plus tard, à recevoir des SMS…

La pente glissante s’amorce si rien n’est fait pour la stopper, si tous les signaux d’alerte que vous avez lancés tombent à l’eau en faisant l’effet d’un pétard mouillé. Soyons clairs : nous sommes tous à une période où la vie moderne a ses travers. Tromper son partenaire n’a jamais été aussi simple. En un clic, on peut trouver son sex-friend, son amant d’un jour. Les sites de rencontre pour personnes mariées ou engagées fleurissent partout. Même les couloirs du métro subissent les assauts répétés de ces sites Internet. Vous noterez par ailleurs que le métro est un endroit idéal pour cibler ce public : métro, boulot, dodo, ça ne vous dit rien ? Les publicitaires, eux, l’ont bien compris.

Un changement de concept du couple ?

Les couples mariés depuis des décennies déclinent peu à peu pour devenir objets de curiosité à exposer dans les musées. Paraît-il aussi que se développe les formes du “polyamour” chez les jeunes qui n’ont plus envie de s’emmerder à jurer fidélité et à mentir à leur partenaire prétextant un week-end d’intégration. Alors, va-t-on vers un changement de la notion même de couple ? Une éradication de la tromperie ? Du couple à la vie à la mort ? Les CDD d’amour se multiplient. Dans ces cas, difficile de s’investir dans une relation de couple, où, à la moindre dispute ou à la moindre tentation, le couple explose… C’est sans doute une nouvelle vision de l’ère moderne. Ou dès qu’on s’embarrasse d’un quelqu’un, on le jette, comme un mouchoir déjà usé. Mais alors, quels dégâts psychologiques pour la personne qui se retrouve lésée, abandonnée sur le bas côté de l’autoroute…Mais alors, ne dit-on pas qu’un couple se renforce à partir des épreuves ? Même si on a un partenaire qui ne range pas ses chaussettes, qui est perpétuellement en retard, au final, il est toujours là pour nous quand le besoin se fait sentir. A deux les épreuves sont bien moins difficiles.

La rupture vient toujours signifier quelque chose dans la vie d’un couple. Elle vient permettre à l’autre de s’interroger. Qu’est-ce qui a précipité la rupture ? Est-ce que je n’aurais pas changé ? Est-ce qu’au fur et à mesure du temps, le couple ne s’est pas usé et je n’ai rien fait pour lutter contre ça ? Que me reproche mon ex ? Pourquoi a-t-il rompu ? Toutes ces questions sont essentielles pour déterminer si on peut recoller les morceaux ou si au contraire, il est impossible de réparer tellement les morceaux sont petits.

Comment récupérer mon ex ? Parce qu’au final, heureusement, la rupture peut devenir salutaire et permettre au couple de se reconstruire autrement. Parce que le manque a fait son oeuvre. Bien souvent, c’est le manque ressenti qui nous fait comprendre la place que l’autre occupe dans sa vie. On n’y pense pas nécessairement au quotidien, parce qu’on est pris dans le tourment de la vie active…

Si vous vous remémorez les premiers instants de votre couple, que se passe-t-il ? Avez-vous des émotions qui s’expriment ? Que se passe-t-il au fond de vous ? Si vous racontez votre premier baiser comme vous narrez la liste de courses, il y a de quoi paniquer… Aucun couple n’est mort, sauf quand l’un des deux le décrète et qu’il en a fait définitivement le tour.

N’hésitez donc pas à faire appel à des thérapeutes de couple, à des psychologues, à des psychothérapeutes. Seul, ou à deux. Mais ne laissez pas pourrir la situation. Il en va de l’avenir de votre vie. Ne voyez pas votre couple comme une bouée qui dérive. Si l’un des deux partenaires se met en mouvement, bien souvent, le deuxième finit par suivre. Mais à son rythme…

Les causes probables d’une rupture : le quotidien

Englué dans le quotidien, je commence à prendre moins soin de moi. Je me retrouve en jogging, je ne m’épile plus les gambettes parce que de toute façon je serai en pantalon et que c’est l’hiver. Je ne me maquille plus parce que je n’ai plus le temps. Je ne fais plus de sport parce que mon quotidien est trop chargé. Bref, je me retrouve affalée sur le divan à manger du pop corn et des pizza pour optimiser mon temps. Je ne ferme plus la porte quand je me lave et mon mec vient se brosser les dents juste à côté de moi… Mon corps nu je l’expose. Au final, je caricature mais vous avez bien compris mon idée. Alors, oui, on pourra m’exposer tous les arguments du monde : “euh… avec 3 gosses à gérer, un boulot à responsabilités, les devoirs du soir elle ne croit quand même pas que je vais me retrouver à Body Minute le samedi matin pour éviter l’heure de pointe ?” ou “franchement, elle met trop en valeur le statut de la nana de 20 ans qui a encore le corps de la bombasse parce que les lois de la pesanteur n’ont pas encore frappé…”. Oui, oui, je comprends tout ça. Mais, simplement, je dis qu’à tous ces arguments peuvent être trouvés des contre-arguments. Vous pourrez me dire que mes contre-arguments n’ont pas de poids. Ou vous pouvez essayer de vous remettre en question, même un tout petit peu, même si ça fait mal à son ego…

Tous les thérapeutes du couple vous le diront : pour qu’un couple se construise dans le temps, il vous faut des prises de bec mais aussi de l’entretien. Pour cela, il vous faut du bon terreau, de l’eau, une juste exposition et de l’entretien. Qui a dit qu’un couple est acquis ? Oui, il y a le quotidien, les enfants, la monotonie et les heures d’hiver où dès 17h on a l’impression de se retrouver au fond de la caverne préhistorique, prête à regarder Koh Lanta avec son bout de bois enflammé pour augmenter la luminosité à la sortie du métro. Il y a de quoi de “bandant” à se retrouver avec son papi, en pantoufles, qui nous attend, la main dans le caleçon en train de regarder le dernier PSG OM, alors que la vaisselle sale aurait pu justement être lavée avant que vous n’arriviez ?

N’avez-vous pas eu envie de retrouver les étincelles dans les yeux de votre partenaire ? Votre mari peut souvent vous considérer comme complètement acquise. Alors, n’hésitez pas à lui rappeler que vous n’êtes pas sa propriété…

Alors, profitez des soldes (ou pas) et rendez-vous dans une belle boutique de lingerie (pas besoin de vous retrouver dans une boutique de luxe hein). Un joli push-up, une couleur rouge pétante, un joli tanga en dentelle. Et hop hop… Et pourquoi pas envoyer un sexto à son mari ? “Couche les enfants tôt et toi et moi on jouera à un nouveau jeu!”. Vous voyez l’idée ? Vous pouvez faire le nécessaire et user de plein d’idées et surtout de votre charme naturel pour relancer la magie.

Très souvent, vous verrez que quand un des deux partenaires se met en mouvement pour essayer de relancer la “machine”, le deuxième suit. Pas immédiatement, mais il bouge. Si par contre, il est aussi frais qu’un poisson surgelé, va vraiment falloir y aller pour le réanimer à coup d’électrochoc…

Les causes probables de la rupture : le ménage et la belle-famille… Ou l’art de faire du ménage dans la belle-famille

Si vous n’avez aucune problème de répartition des tâches ménagères et que vous n’avez pas de problème de belle-famille, passez directement au chapitre suivant. Vous gagnerez du temps !

Le ménage : un des premiers sujet de discorde dans le couple

L’une des grandes différences entre les hommes et les femmes reste qu’on ne gère pas les tâches ménagères de la même façon. Les femmes, nous voulons l’immédiateté en règle générale. Les hommes, eux, se la coulent douce “mais rien ne presse!”... Je schématise. Parfois ça peut être totalement l’inverse ! Mais, en étant en couple, vous vous engagez à respecter le rythme de l’autre, les contraires s’attirent. Alors quand l’un est bordélique, l’autre aime l’ordre. Si tel est le cas, profitez-en pour que les forces de l’un viennent contre-carrer les faiblesses de l’autre. Exemple : Jean-Etienne est juste un gros cochon de dégueulasse et Sophie c’est l’art de nettoyer son logement comme un musée. Alors, Sophie peut justement utiliser cette force et Jean-Etienne viendra renforcer une autre de ses qualités. Justement, il est ultra bon pour tout ce qui est repas. Banco ! Jean-Etienne se retrouvera aux fourneaux pendant que Sophie fera le ménage. Et pourquoi pas Jean-Etienne nu sous son tablier pendant que Sophie nettoie la baraque en petite tenue ? Ces deux univers peuvent tout à fait se croiser, à condition de le vouloir !

Bien sûr, pour l’effort, Jean-Etienne pourrait faire le ménage une fois de temps en temps quand même (à vous de négocier le rythme) et Sophie se mettra aux fourneaux également. Je vois les féministes potentielles crier au scandale parce que je dis que la nana nettoie la caverne pendant que monsieur va chasser. Mais, franchement, ouvrons nos esprits. Je ne connais pas la configuration de votre couple, alors, j’utilise le premier modèle du couple qui me vient à l’idée : le couple préhistorique… qui finalement parfois se retrouve dans l’ère moderne !

Coaching pour belle-maman envahissante

Bon, maintenant, parlons de la fameuse belle-famille. Nombre de personne n’a pas la chance d’avoir ma maman en belle-mère… Comment vous décrire ma maman ? Parce qu’au final, je suis bien obligée de parler d’elle, de mon modèle, de ma déesse… Ma maman c’est l’ôde à l’Amour. Elle ne juge pas, elle est totalement ouverte d’esprit, elle accepte tout le monde à condition que tout le monde ne vienne pas la faire chier chez elle, elle respecte votre point de vue sans chercher à vous convaincre avec des formules de politicien, elle ne vous vend pas d’encyclopédie, elle est aussi là physiquement quand vous avez besoin. Parfois, sans dire un mot, mais juste pour dire “je suis là”. Elle vous sourit ou vous regarde et le monde s’arrête un instant. Je n’ai jamais connu présence plus rassurante. Bref…

Ma mère nous a toujours dit, à nous ses enfants légitimes et adoptifs, qu’elle ne prendra jamais parti pour aucun de ses enfants, elle ne veut pas s’immiscer dans notre vie de couple, elle ne veut pas non plus s’incruster tous les dimanches matin à 10h parce que justement, elle passait faire ses courses à Leader Price de chez vous alors qu’il y en a un juste en bas de chez elle. Elle se fait toujours inviter. Elle n’appelle jamais à 22 heures (sauf urgence). Elle ne gronde jamais ses petits-enfants. Elle ne se mêle pas de l’éducation de ses petits-enfants même si elle est en désaccord. Elle ne râle pas parce qu’il est 19h26 et qu’il est temps de manger. Elle mange même mon omelette cramée avec un “le petit brûlé donne un petit goût supplémentaire!”. Une mère, une belle-mère doit TOUJOURS prendre exemple sur ma mère. Encore un peu, et je l’aurais bien mise formatrice pour enseigner l’art d’être une bonne belle mère mais elle est trop timide et humble. Pour elle, tout ça c’est normal.

Mais, vous n’avez sans doute pas la chance d’avoir une belle-mère comme ma maman. Alors, vous pouvez vous retrouver à gérer une belle-mère envahissante. Encore pire si le filston n’a pas coupé le cordon. Là, vous allez devoir vous munir d’une force mentale digne d’un moine bouddhiste.

Votre rivale N°1 : votre belle-mère

Communiquez avec le fils à maman. Mais, ne faites jamais de votre belle-mère une rivale. Si le fils à maman doit faire un choix vous imaginez bien qui il choisira. Aussi bombasse que vous êtes, aussi fortunée que vous êtes… Ne reste plus soit à vous faire de votre belle-mère votre nouvelle meilleure amie (c’est possible hein les histoires d’amour maternel entre une belle-mère et belle-fille) ou vous acceptez et tolérerez tout… ou vous aidez votre conjoint à couper le cordon mais alors là vous risquez de vous attirer les foudres de belle-maman qui n’est sans doute pas prête, elle, à mettre de la distance avec son fils, peut-être même le seul, pire peut-être aussi, le dernier de la fratrie ! Reste à voir où sont vos limites et jusqu’où vous êtes prêt.e à aller. Mais, un conseil, si vous me le permettez, la belle-famille est souvent sujet à embrouilles. Autant que le sujet de l’éducation des enfants… Alors, chacun son territoire et les vaches seront bien gardées.

Vous pouvez prendre sur vous quand la belle-famille arrive en relativisant et en vous disant qu’au final un après-midi dans une vie c’est quoi ? N’oubliez jamais qu’on a toujours tendance à se projeter dans le même cadre de figure, avec belle-maman ou beau-papa emmerdeurs, même à 90 balais. Mais, avec le temps, on change, avec le temps, des caps de vie passent : le passage à la retraite notamment et le besoin de réinvestir son temps. Et, souvent, dans ces cas-là, les choses se font seules et vous pouvez en tirer des bénéfices. Mais, il est indéniable pour autant de toujours vous protéger et d’exprimer votre malaise. Vous n’êtes pas obligée de vouer un culte à votre belle-mère. Mais, bien souvent, dans la vie réelle, donc pas chez les Ingalls, belle-maman et belle-fille ne se piffrent pas pour la simple et bonne raison qu’elles aiment le même homme. Il y a alors une rivalité consciente ou inconsciente qui se met en place.

Si par contre votre conjoint sait que sa famille est toxique, généralement, lui seul, comme un grand, fera le nécessaire pour se protéger et vous protéger aussi en retour.

Les causes probables d’une rupture : l’infidélité

Quand une des raisons de la tromperie est l’infidélité, là, il y a de quoi s’interroger. Car là, il y a passage à l’acte. Mais, comment se relever d’une infidélité ? C’est possible même si fatalement votre ego en prend un coup.

Comprendre pourquoi il m’a trompé

Tout dépend de si l’infidélité est connue ou non. Ne dit-on pas qu’on est cocu à partir du moment où on le sait ? Si l’infidélité est supposée, à vous de savoir si vous voulez être sûr ou rester dans le doute. Mais, quand on cherche vraiment, on finit toujours par trouver. D’une façon ou d’une autre. Epier les factures de téléphone de son mari, y installer un logiciel espion, engager un détective privé, engager des “tentatrices”, vous trouverez toujours une multitude d’options disponibles pour en avoir le coeur net. Par contre, oubliez les “envoie-cocu au 3612 pour savoir si tu es trompé.e”. N’essayez pas, je ne sais même pas à quoi renvoie ce numéro. Et encore, je vous fais la version sans faute d’orthographe pour l’adjectif...

Mais, est-ce que votre partenaire était amoureux de son amant.e ? Si sentiments il y a/avait, difficile de s’en relever (mais pas impossible). Votre copain/mari/fiancé (transposable au féminin) pouvait aussi donner des rendez-vous clandestins à son amant (transposable aussi!) pour faire plein de choses cochonnes que vous ne faisiez plus ensemble ? Ou que vous ne faites simplement pas (pratiques plus soft ou hard par exemple).

Il faut donc distinguer les origines de cette infidélité. Souvent, un mec peut avoir une aventure d’un soir ou plus suivie pour se rassurer sur son capital séduction, pour avoir une vie sexuelle plus épanouie (fréquences, pratiques…) et épanouissante… Il peut le faire avec ou sans sentiments. Un homme ou une femme peut tromper son partenaire et l’aimer aussi. Même si ça paraît complètement contradictoire. Même s’il a juré fidélité devant le maire. Un homme ou une femme peut dire la vérité et toute la vérité à son amant.e, lui dire qu’il/qu’elle est en couple et ne quittera jamais son mari/sa femme, que c’est uniquement pour du sexe et rien d’autre et que même des années plus tard, il ne changera pas d’avis.

Où sont vos limites ? Est-ce que tromper pour vous c’est juste un bisou ? Une pensée ? Un préliminaire ? Ou l’acte en lui-même ?

Une infidélité peut sauver un couple...comme elle peut le détruire. Mais, si vous pensez que nous sommes tous faillibles, qu’un écart de conduite arrive et qu’il s’agit d’un véritable signal d’alarme pour relancer la séduction dans votre couple, alors soit. Mais ne laissez jamais une infidélité sans en mettre du sens, sans en parler avec votre partenaire. Passé le premier cap où votre ego en prend un sacré coup, vous pouvez essayer de comprendre les mécanismes en marche qui ont précipité ce passage à l’acte. Si celui qui a trompé vous met toute la responsabilité sur votre dos et vous culpabilise : fuyez vous êtes face à un tordu qui n’assume pas ses actes et qui préfère rejeter la faute sur autrui : le prototype du looser. Si l’infidélité découverte est l’occasion d’avoir une conversation honnête à coeur ouvert avec votre partenaire, alors, vous apprendrez énormément sur vous-même… et votre couple pourra en sortir complètement grandi. Mais, la personne trompée passera vraiment par des étapes longues et difficiles. Le pire, ce sont les images dans la tête qui arrivent à n’importe quel moment. Pour ça, il n’y a que le temps qui pourra apaiser ces images mentales dévastatrices. Les premiers temps sont douloureux. Mais, si on arrive à s’en remettre, on pourra se dire que l’amour dépasse tout… même sa propre souffrance.

Mais, la personne trompée, acceptera-t-elle un autre écart de conduite de son partenaire ? Si le partenaire a suffisamment de jugeote, il verra à quel point il a fait souffrir l’être aimé et ça devrait quand même le vacciner… Gageons ça. L’erreur est humaine au final. Et n’est-il pas mieux que son partenaire revienne de lui-même plutôt que forcé et contraint suite à un rituel de magie ?

Le regard des autres sur l’infidélité

Surtout, dans ces cas-là, évitez d’en parler à la famille, les amis… Bien souvent, eux prennent parti, pour vous, ce qui est complètement légitime. Et là, vous vous enfermez peu à peu dans le statut de la victime et aucune conversation fertile ne peut en sortir. Si par contre, votre entourage a un peu de recul, il pourra vous aider, mais ce qui est relativement difficile puisque vous devrez tout exposer, y compris votre vie intime… Difficile de rester neutre dans ces cas-là.

L’infidélité est souvent critiquée, jugée… Mais, de très nombreuses personnes ont déjà vécu ça dans leur vie de couple. Dans la majeure partie des cas, elles ne le clament pas haut et fort. Très souvent, pris de remords, ou pas, les trompeurs en parlent à leur meilleur ami qui n’en dira jamais rien. C’est un secret souvent trop lourd à porter seul. Au final, la fidélité jurée est parfois mise à mal. Mais, il revient à la personne qui trompe de se remettre en question pour savoir s’il s’agit d’une simple fois et donc d’un seul écart de conduite, d’une erreur en somme, ou si c’est un besoin compulsif auquel cas cela viendrait questionner tout un pan de la personnalité…

Dites vous, personne trompée, que vous n’êtes pas seule. Que vous souffrez sans doute le martyre, encore plus quand vous venez de l’apprendre (encore plus suivant les circonstances !). Mais, surtout, dites-vous, que ça aurait pu être vous aussi la personne qui trompe… Nous ne sommes jamais à l’abri. Reste à savoir si vous êtes en possibilité de pardonner (mais pas nécessairement d’oublier) ou si pour vous l’irréparable a été fait et que cette fêlure de la confiance accordée à l’autre ne peut être réparée.

Alors comment récupérer mon ex ?

Vous avez identifié les causes, maintenant tout vous semble clair. N’hésitez pas à lister les causes de votre rupture. Ca aide toujours à y voir plus clair. Poser des mots sur votre souffrance peut déjà être un premier pas vers une sorte de thérapie ou au moins pour aller mieux, essayez, vous verrez, ça vous videra la tête.

Maintenant, passons à la vitesse supérieure puisque l’origine du mal a été ciblée. Pour résoudre un problème, il faut aller à la source, même si c’est difficile de se remettre en question parce que quitté, on pense tout de suite que l’autre est le coupable à 100% et que seul lui doit en assumer la responsabilité.

Reprendre contact avec son ex : comment procéder ?

Est-ce que je dois attendre que mon ex me recontacte ? La réponse : je n’en sais rien, je ne suis pas à votre place ni dans votre tête et encore moins dans la sienne. Mais, généralement, si votre ex a souhaité rompre, ne reprenez pas trop vite contact avec lui. Ne le vampirisez pas. Laissez-le tranquille pour le moment. Lui aussi a besoin de réfléchir. Laissez-le éprouver du manque. Imaginez-vous : à force de trop manger du chocolat on en perd complètement la saveur. Ca devient quotidien. Faites un régime de chocolat. Vous verrez que le premier carré de chocolat qui passera dans votre bouche aura un tout autre goût… Encore plus si votre cure a duré longtemps…

Attendre qu’il reprenne contact avec vous

Laissez donc votre ex mari ou votre ex femme reprendre contact avec vous. Si le contact se fait par téléphone, ne décrochez peut-être pas dès la première sonnerie. Si vous avez peur de ne pas vous contenir, ne répondez pas immédiatement. Ne jouez pas la carte de la personne qui s’en fiche et qui est déjà en train de passer son temps dans une discothèque. Ca sonnerait faux instantanément. Si vous vous sentez en capacité de contrôler vos émotions, décrochez. Faites des exercices de respiration discrètement pour gérer les émotions si vous en ressentez l’envie.

Souvent, par les moyens détournés de communication (appel, SMS), des choses peuvent se dire. Quand on n’a pas la personne en face, on se sent plus en capacité de pouvoir s’exprimer sans sentir le regard de son interlocuteur. Alors, profitez de l’occasion pour dire ce que vous avez sur le coeur. Faites le point ensemble pour savoir où vous en êtes. Si vous l’estimez nécessaire, vous pouvez proposer une rencontre “réelle” si vous sentez votre ex ouvert et disposé. Peut-être pas immédiatement pour attendre que le flot d’émotions se tarisse encore un peu plus. Ce contact vous permettra en tout cas de “tester le terrain” et connaître la position de votre ex.

Ne cherchez pas à connaître sa vie privée : s’il est à nouveau en couple ou pas, s’il vous a trompé, où il est, qui il fréquente, s’il pleure toutes les nuits ou si au contraire il visite toutes les salles d’ombres parisiennes. Peu importe. Considérez-le comme tel : c’est votre ex point.

Même si l’envie vous brûle les doigts, ne le textotez peut-être pas. Pas même de petit SMS tendre ou attentionné. L’occasion ne s’y prête peut-être pas, sauf si vous sentez qu’il peut être réceptif et que finalement les dommages ne sont pas si terribles que ça. Adaptez-vous à la situation et au feeling que vous ressentez. Mais gardez en tête la technique du chocolat ! Faites-vous désirer…

Pour chaque personne le timing est complètement différent. Alors, les nouvelles pourront être deux heures après la rupture, trois jours, cinq semaines… Ca ne laisse rien présager du résultat des retrouvailles. Mais, généralement, tôt ou tard, il y a une raison objective ou non de vous recontacter : récupérer ses affaires, résilier le bail…

Retrouvailles physique : un moment déterminant !

Au fur et à mesure du temps, vous aurez sans doute l’occasion de planifier des retrouvailles physiques. Ce moment sera crucial.

Si la routine a tué votre couple, pensez donc à arriver en mode bombasse. Il verra nécessairement vos efforts. Une jolie coupe de cheveux, un maquillage au top, une classe, une sobriété dans vos accessoires… Bref, faites en sorte d’être étincelante et de provoquer son regard. Ne dévoilez pas la marchandise : pas de décolleté provoquant, pas de comportement vulgaire ni de maquillage version pot de peinture. Avec votre classe naturelle, vous allez fatalement attirer le regard d’autres hommes. La jalousie de monsieur pourrait être ainsi titillée et donc se réveiller… Difficile pour votre ex de voir que vous pouvez vous retrouver avec n’importe quel autre homme, puisqu’après tout, vous n’avez plus aucun compte à lui rendre… Pour autant, ne devenez pas aguicheuse. Mais titillez-le sans non plus aller vers l’excès. Tout est une question de savant dosage !

Montrez-lui que le chocolat a changé d’emballage et qu’il peut être tout aussi bon de le déballer. Lentement…

Evitez de reprendre une histoire trop vite. Car au final, vous risquez de totalement éluder les raisons qui ont provoqué la rupture. Vous ne recollerez les morceaux qu’avec du scotch. Si vous en ressentez le besoin, faites-vous aider par un.e thérapeute de couple ou d’autres professionnels.

A la suite de cette rencontre physique, si vous le ressentez tel, attendez aussi que ça soit lui qui revienne vers vous. Ca peut justement le faire réfléchir après vous avoir vu. La technique du chocolat a sans doute fonctionné…

Ensuite, c’est à vous de jouer, suivant votre feeling pour que votre couple reprenne du service mais n’oubliez pas : ne brûlez pas les étapes.

Conclusions

A la question comment récupérer son ex, nous vous apporterons quelques éléments de réponse. J’espère qu’à la lecture de ce long texte, des questions ont émergé chez vous. Ca voudrait dire que vous êtes en capacité de faire le bon choix. Si vous n’avez pas eu de point de départ de réflexion, pas de panique, laissez vous du temps mais ne faites pas de choix inconsidérés.

Le but de ce long article est de vous faire surtout comprendre qu’il est toujours plus riche et souhaitable de faire émerger une réelle réflexion qui aura un impact sur vous, sur les autres, sur vos enseignements karmiques, plutôt que de plonger tête baissée vers la magie pour espérer un retour de l’être aimé. N’allez pas vers un raccourci, ne pensez pas qu’un long tunnel est inutile. Pensez à tous les artistes qui ont écrit leur plus bel ouvrage, composé leur plus belle chanson lors d’une rupture par exemple. En vivant des événements lourds et difficiles, vous avez de la matière pour le transformer en positif. Bien évidemment, je ne vous souhaite pas le pire, mais prenez ces événements comme ils viennent. Accueillez les émotions et sublimez-les !

N.B : bien évidemment, dans ce texte, figure des exemples de couple. Je rassure tous les Jean-Etienne et les Sophie, je ne les connais pas. Je n’ai pris aucun exemple dans ma vie personnelle… J’aurai pu parler de Mélissa comme de Valoche. Peu importe. Adaptez votre couple comme vous en avez envie… Car au final, l’amour qu’il soit entre homme-homme, femme-femme, homme-femme, on s’en fout... C’est tellement bien d’aimer !

La vie sentimentale est bien souvent la première cause de consultations en voyance chez les femmes. Pour les hommes, la vie professionnelle est plus un motif de consultation. Nous n’avons pas tous les mêmes conceptions de vie ni les mêmes priorités. Mais, nous pouvons nous entendre…

Paraît-il que le docteur Alain Brunet, canadien de son état, a découvert les propriétés très intéressantes du Propranolol dans le cadre d’un gros chagrin d’amour. En effet, médiqué et en psychothérapie, vous pourriez “amoindrir” le choc d’une rupture, adoucir la souffrance morale et physique par ce biais… Reste à vous de vous faire votre propre avis. Mais n’allons-nous pas dans une hypermédicalisation ? Ne sommes-nous pas à une ère où nous voulons tout vite ? Pourquoi ne pas se lancer dans une thérapie qui nous ferait directement oublier notre ex comme s’il n’avait jamais existé ? Simple, rapide mais … qui vous demandera de mettre la main à la poche. Donc, soit vous décidez de payer pour un quelconque rituel ou un quelconque médicament, et vous pouvez vous en sortir plus vite. Ou, vous décidez simplement d’accueillir vos émotions, aussi intenses soient-elles pour en faire quelque chose et vous en sortir grandie.

Alors, si vous avez envie de quitter votre mari ou votre femme, je vous invite sur le site du gouvernement (qui termine par gouv.fr) qui propose un simulateur de pension alimentaire. Vous verrez alors si ça vaut vraiment le coup de quitter sa femme ou son mari pour une autre personne que vous connaissez tout juste. Est-ce votre coeur qui parle ou juste votre envie de sexe ? Est-ce qu’un coup d’un soir peut venir menacer l’édifice que vous avez construit avec beaucoup de patience, de larmes, de joies, avec votre partenaire ? Est-ce une simple crise ou est-ce définitivement perdu ?

Dans tous les cas, la séparation peut avoir du bon. A condition de laisser du temps aux deux partenaires et de ne rien faire qui pourrait entraver la liberté de l’autre. La relation de couple n’a rien d’un long fleuve tranquille. Accordez-vous le droit à l’erreur et surtout gardez confiance.

Si l’être aimé est un goujat de première, c’est sans doute le plus beau cadeau qu’il ait pu vous faire que de vous quitter. Si l’être aimé est vraiment celui qui vous est destiné, vos chemins se recroiseront sans aucun doute possible… Reste à savoir quand.

Si vraiment vous ne vous sentez pas bien, faites appel aux professions médicales/paramédicales pour être accompagné. Le meilleur allié reste le temps. Ne vous perdez pas dans les méandres de la magie ou de la vengeance. La meilleure vengeance que vous pourrez avoir envers l’autre personne c’est de trouver quelqu’un de bien et d’être heureux… Tout simplement… N’oubliez pas qu’après la pluie vient le beau temps !

Une voyance pour savoir si l'être aimé va revenir

Vous désirez que l'on vous tire les cartes pour savoir si la personne que vous aimez va revenir vers vous. Retrouvez Kinthia et Rouge pivoine sur la partie consultation de voyance pour obtenir votre voyance.